: LALGÉRIE LEGENDAIRE LE COLONEL C. TRUMELET

    avatar
    Admin
    Admin

    : 327
    :
    :
    :
    : 02/03/2008

    : LALGÉRIE LEGENDAIRE LE COLONEL C. TRUMELET

       Admin 11 2011, 18:45


    36 LALGÉRIE LÉGENDAIREPour hter larrive de la rsignation musulmane dans lmede Sidi Mi, le vtrinaire ajouta : Ctait crit chez Dieu ! ctait tout ce quelle avait vivre ! Ctait crit chez Dieu ! rptrent les assistants enlevant les yeux au ciel ; et tout fut dit.Un trop long sjour de la jument dans le puits ne pou-vant, en aucune faon, amliorer la qualit de ses eaux,on rsolut de len extraire. On lui passa donc des cordessous le ventre, et lon chercha la hisser sur les bords dupuits. Lopration prsentait dautant plus de diffi cultsque le fond sablonneux du huci manquait compltementde consistance. Les tholba parvinrent cependant mettrela jument sur ses jambes; un dernier et vigoureux coup decollier de tous les lves, qui avaient fi ni par apprendre leretour du marabout, amena lextraction de lanimal. Mais, merveille ! de chacun des quatre points marqus au fonddu puits par les pieds de la jument, jaillissait subitementune source abondante, et dont les eaux, dune limpidit par-faite, retombaient en sarrondissant gracieusement commeles feuilles du palmier.Il y avait videmment l un miracle ; aussi tous ceuxqui venaient den tre tmoins se mirent-ils louer Dieu,qui daignait se manifester ainsi aux yeux de ses serviteurs.En prsence de ce prodige, dont le bruit se rpandit ra-pidement dans le Sahra, les disciples de Sidi Ali nhsitrentpas attribuer la vertu et la haute pit de leur matre ladlgation que Dieu lui avait faite dune manation de sonpouvoir : pour eux, Sidi Ali avait le don des miracles, et ilsmirent une certaine ostentation le rpter qui voulait len-tendre : comme la lune, ils brillaient dun clat emprunt.Aprs avoir fait donner une spulture convenable

    I. SIDI ALI-BEN-MAHAMMED ET SIDI BOU-ZID 37sa jument, qui, en rsum, avait t linstrument dont Dieustait servi pour oprer son miracle, Sidi Ali dcida que,pour en perptuer le souvenir, le lieu o le prodige staitproduit se nommerait dsormais
    Charef
    , qui signifi e
    noble,lev, dun grand ge
    , en mmoire de sa jument, qui, detous les chevaux du Sahra, tait le plus noble, de loriginela plus leve, et le plus respectablement g
    (1)
    . Et depuis cette poque,  il y a de cela quinze pres,nous disait Mohammed-ben-Ahmed, le dernier descendantdirect de Sidi Ali-ben-Mohammed,  Tiouelfi n a pris etconserv le nom de Charef. Ce miracle augmenta prodigieusement la rputation desaintet de Sidi Mi; ce fut, de tous les points du Sahra, quiviendrait dresser sa tente auprs de la sienne, et entendreses pieuses et savantes leons. Il avait tout fait renonc ses tentatives de voyage, qui, deux reprises diffrentes, luiavaient si mal russi. Pour marquer son intention bien arrtede ne plus quitter Charef, il abandonna ses tentes et fi t btir une maison au nord-ouest du point o, plus tard, sleva leksar actuel. Quelques-uns de ses disciples en fi rent autant,et ces constructions, runies autour de lhabitation du chikh,composrent bientt un petit ksar qui prit rapidement de larputation comme sanctuaire des sciences et de la religion.Aprs une existence dont les dernires annes avaientt marques par de bonnes uvres et par une grande pit,Sidi Ali-ben-Mahammed steignit doucement au milieu deses disciples, en tmoignant que
    Dieu seul est Dieu, et queMohammed est laptre de Dieu
    (2)
    .
    __________________ 1.
    Ksar-ech-Charef
    peut signifi er tout simplement
    le vieuxKsar.
    2. La formule :
    Il ny a dautre divinit que Dieu, et Moham-

    38 LALGÉRIE LÉGENDAIREOn montre encore, quelque distance du ksar de Cha-ref, une
    haoutha
    (1)
    quon dit renfermer le tombeau de SidiAli-ben-Mahammed.Nous dirons cependant que, suivant une autre ver-sion, Sidi Ali aurait renvers plusieurs reprises la chapellequavaient leve sur son tombeau ses disciples et ses servi-teurs religieux, et quon ignore absolument aujourdhui ofurent dposs les restes mortels de lillustre fondateur deCharef

      / 24 2017, 03:46